nouvelles de Véga précédentes (TRANSIT DE VENUS À PLAISIR) :

 

LES VEGA NEWS

 

mise à jour le 18 Juin 2004

 

 

 

               

 

 

Les RAY 2004

RENCONTRES ASTRONOMIQUES DES YVELINES
au Parc aux Etoiles de Triel

 

 

 

Les Vendredi 11 et Samedi 12 Juin 2004 après midi et soir

 

IMPRESSIONS

 

La première journée tombant un Vendredi, la foule ne fut pas au rendez vous dans l'après midi, c'est une leçon pour les prochaines fois, ne pas choisir un jour de semaine. Quant au niveau des présentations il fut particulièrement élevé.

 

Audouin Dollfus, astronome héroïque depuis plus de 50ans nous a communiqué sa flamme et son enthousiasme pour cette profession merveilleuse.

Avant sa conférence, il a eu la gentillesse de poser avec les membres de VÉGA présents (voir page d'accueil)

 

Pendant sa conférence qui était plutôt un résumé de sa vie professionnelle où il nous explique son idée de s'affranchir de l'atmosphère terrestre grâce à un chapelet de ballons. Dès 1955, il avait déterminé la nature du sol de Mars. En 1966, il découvrit Janus, le 10e satellite de Saturne et en 1979, l'anneau extérieur

 

 

Audouin Dollfus se faisant interviewer par Philippe Gineste directeur du Parc aux Étoiles

 

Audouin Dollfus a une révélation au début de sa carrière, il rencontre Bernard Lyot inventeur du Coronographe , il rentre à Meudon en 1945 et se spécialise dans le planétaire, domaine délaissé à l'époque. Il va plusieurs fois au pic du Midi (à pied à l'époque!!) et travaille à la nouvelle lunette de 60cm de grossissement de 1000!

 

 

 

 

 

 

 

Sa passion : l'aérostation, cela lui donne l'idée d'adapter son "hobby" à l'astronomie; une centaine de ballons le font monter à 14.000m d'altitude avec son télescope dans une nacelle étanche. Il découvre ainsi de la vapeur d'eau dans l'atmosphère de Mars.

Pour connaître la suite de cette vie aventureuse, nous vous conseillons cet excellent livre :
50 ans d'astronomie - Comprendre l'Univers ! de Audouin Dollfus (éd. EDP Sciences, 1998)

 

 

 

 

 

 

 

Je ne peux résister à mettre encore une photo de notre maître à tous

Merci encore Monsieur Dollfus pour cette merveilleuse leçon d'humilité et de vie!

 

 

 

 

Le professeur Dollfus
de retour dans sa célèbre capsule

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Puis Nicolas Biver (Meudon), grand spécialiste des comètes fait le point sur nos connaissances sur ces étranges boules de neige sales

 

Les comètes peuvent venir de deux endroits du système solaire :
soit de la ceinture de Kuiper (orbite de Pluton approximativement) soit du nuage de Oort situé beaucoup plus loin, aux confins du système solaire, près de nos voisines stellaires.

Les dernières découvertes conduisent au fait que les noyaux cométaires sont très sombres (en fait plus sombre que du noir de carbone) comme Borelly ou Halley ou Wild 2 que l'on voit sur cette photo de la mission Stardust.

 

 

 

 

 

 

Un document très intéressant nous est présenté:

 

Représentation des noyaux de comètes en fonction de leur distance au périhélie (échelle horizontale) et de leur taille et de leur période de rotation par jour (dessin en tire bouchon)

 

Ensuite on discute les différents types de queues de comètes, les queues ionisées (généralement bleutées) dues au vent solaire (400km/s!!) et de poussières (plutôt jaunes) sensibles à la pression de radiation des gamma émis par le soleil.

Dernière discussion sur les comètes qui auraient amenées les briques de la vie (acides aminés et composés organiques complexes).

 

 

 

 

L'exposé suivant concerne Saturne et ses anneaux et petits satellites par la grande spécialiste Cécile Ferrari astrophysicienne au CEA et prof à la Fac des Sciences de Paris.

Une rétrospective des découvertes de Huygens débute cette présentation : il comprend le phénomène des anneaux et découvre Titan.

 

Puis on saute à Voyager qui ajoute une grand nombre de petits corps à la longue liste des satellites de Saturne.

L'année 1995 est importante de par le fait qu'elle est caractérisée par le passage de Saturne "par la tranche" 3 fois dans le même année, ce passage particulier permet l'étude des petits satellites car on n'est pas gêné par la luminosité des anneaux.

 

 

La même année André Brahic découvre les satellites gardiens (shepherd satellites) Pandore et Prométhée de l'anneau F et leur rôle grâce à cette mosaïque comme sur la diapo de gauche où l'on voit les traces laissées par ces petits satellites qui s'éloignent  ou qui se rapproche de l'observateur.

 

On a découvert aussi 12 nouveaux satellites irréguliers (de 6 à 32 km de diamètre situés entre 11 et 23 millions de km de Saturne) en l'an 2000 Puis est mis à jour le phénomène mystérieux des arcs dans l'anneau F, ce sont des surdensités de matière dont la formation est encore mal comprise.

 

On consultera à cet effet avec intérêt le site suivant :
http://elbereth.obspm.fr/~charnoz/Homepage/rech_saturne.htm

 

 

 

Bien entendu on a parlé de la mission Cassini qui s'approche de plus en plus de sa cible et va se mettre en orbite le 30Juin. La sonde étudie aujourd'hui même le satellite le plus éloigne, Phoebe, petit morceau rocheux situé à 13 millions de km de sa planète et de 200km de diamètre.

 

 

 

Ici l'on voit la trajectoire de Cassini DANS les anneaux de Saturne, c'est drôlement "gonflé", on passe entre les anneaux F et G!!!!

 

 

 

 

 

 

 

La même vue en vue de dessus

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bref un exposé passionnant avec des photos exclusives, vivement Noël 2004, la sonde Huygens doit se séparer de Cassini et pénétrer l'atmosphère de Titan.  Croisons les doigts!!

 

Le dernier exposé de l'après midi concernait la planète rouge, et notre ami Gilles Dawidowicz nous a gâté avec le point sur les dernières sondes martiennes.

Spirit aux pieds des collines Columbia et Opportunity s'apprêtant à pénétrer dans le cratère Endurance

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette présentation s'est terminée en apothéose avec un concert d'images 3D de Mars et de musique qui se mariait parfaitement avec.

 

Avant la pause dîner, visite du stand de l'opticien Krys de St Germain où Charles Ichkanian nous présente ses dernières nouveautés

(Krys Astronomie 28 rue de Pologne 78100 St Germain
tel : 01 34 51 91 40, vous serez toujours bien reçu!)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Charles, un grand artiste de photos astro,  nous explique les derniers perfectionnements de ses télescopes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Puis pause dîner sous la tente et en route pour la soirée spéciale.

 

 

 

 

 

TABLE RONDE / L'EXPLORATION SPATIALE DE ROSETTA À CASSINI HUYGENS

 

Avec : de droite à gauche : André Brahic (CEA), Chantal Levasseur-Regourd (ESA) Audouin Dollfus (ObsPM),

Animation Gilles Dawidowicz (SAF et APM)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Débat passionnant devant un très nombreux public :

 

 

Où l'on reparle de Huygens  et de Titan

 

André Brahic nous communique sa passion du projet Cassini et nous explique en détails la mission et la durée de sa mise au point jusqu'à son départ nocturne de Cap Canaveral.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Puis Chantal Levasseur Regourd nous parle avec le même enthousiasme des comètes de ce que l'on a appris de la première mission vers Halley en 1986 et de la mission Rosetta vers la comète au nom impossible à prononcer, projet européen ambitieux.

Sonde énorme, les panneaux solaires une fois déployés font 35 m de chaque côté !!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tonnerre d'applaudissements à la fin de ce débat et nous avons eu la chance qu'André Brahic veuille bien poser avec les membres de Véga, pour une photo historique.

 

 

 

De gauche à droite :

Yvon Bouchou; Jean Pierre Martin; Bernard Lelard; Jean Philippe Dos Santos (tous de Véga); André Brahic; Daniel Magarian (Véga) et Gilles Dawidowicz

Photo prise le 11 Juin 2004 à Triel s/S

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

André Brahic eut aussi la gentillesse de nous dédicacer un des ses nombreux ouvrages.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ceci clôt la première journée des RAY 2004, malheureusement je ne peux pas assister à la journée du samedi aussi je partage la plume (et la souris) avec Bernard Lelard pour les commentaires.

 

Le deuxième jour était consacré aux ateliers et à l'exposition de matériel.

 

Présentations des Travaux Personnalisés en Astronomie

Par un professeur de lycée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Conférence sur la Lune par Jean Marc Lecleire et Christian Arsidi (à gauche)

Jean Marc Leclerc grand spécialiste de la Lune (http://lecleire.chez.tiscali.fr/guide/lune.htm  et
http://www.astrotelescope.com/index_fr.html )

Autre grand spécialiste de la Lune Christian Arsidi
Il a publié notamment :

 

 

Premier atelier sur l'imagerie numérique animé par Etienne Bonduelle ( AstroBond ), Jean Philippe Dos Santos et Daniel Magarian. Les dernières découvertes en modification de capteurs furent exposées. Génial !

 

 

Ici notre ami Jean Philippe Dos Santos de VÉGA nous parle de logiciels et dispositifs Go To avec Etienne Bonduelle dit MisterBond (voir son site épatant  : http://www.astrosurf.com/astrobond/ )

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Atelier de polissage de miroirs avec Jean Pierre Monchau,  Jean Claude Amacher, Christophe Hubert tous de la commission d'optique de la SAF

 

 

 

En plein travail :

Jean Pierre Moncheau
président de la commission Instruments de la SAF

 

 

Il y a toujours pour les amateurs un atelier de polissage
de la SAF dans les combles de la Sorbonne

Qu'on se le dise!!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aussi en plein travail :

Jean Claude AMACHER du CA de la SAF et
à droite Philippe GINESTE 
le directeur du Parc aux Étoiles de Triel

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LA SAGA DES DOBSON :

 

Celui de Christophe Hubert de la SAF

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Celui de Rolf Arcan de BoisRicheux, avec ses photos incroyables de la Lune.

 

Christian Arsidi et Rolf Arcan

 

 

 

 

 

 

 

Les dobson en couleur

de Magnitude-78 de Magny les hameaux

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après un repas sous la tente, vient enfin la table ronde du soir, toujours parfaitement organisée par notre ami Gilles Dawidowicz sur l'exploration de Mars.

Exceptionnelles rencontres sans équivalent. Informations de premières mains.

 

C'est une première en France, nous avons fait le point sur les dernières découvertes de l'exploration martienne. Les participants étaient : Richard Heidmann (APM), et Audouin Dollfus (ObsPM) Nous étions en relation téléphonique avec la grande spécialiste française de Spirit (le premier robot posé sur Mars dans le cratère Gusev) de la NASA (AMES), Nathalie Cabrol.

Elle nous a expliqué la stratégie pour attaquer scientifiquement les collines Columbia.

Ceci nécessitera un autre rapport plus complet d'ici quelques jours, car nous les Parisiens auront la chance de pouvoir la rencontrer avec Edmund Grin le Vendredi 2 Juillet 20h30 lors d'une conférence débat animé par Gilles à l'Institut Océanographique rue St Jacques.
Venez nombreux cela sera passionnant

Plus de détails ici : Rapport de cette conférence    

 

 

 

Voilà j'espère que ces premières RAY vous auront donné envie de participer encore plus nombreux l'année prochaine!!

 

Bon ciel à tous.

 

Jean Pierre Martin

 

 nouvelles de Véga précédentes (TRANSIT DE VENUS À PLAISIR) :